Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 00:20



ET SI ON PARLAIT VERITABLE RESPECT DES ENGAGEMENTS ET DES REGLES DE L'ART.






Sans illusion sur une quelconque suite donnée par le promoteur à sa lettre du 28 janvier dernier, Roger PERALTA s'adressait au syndic pour donner une suite officielle à son courrier en soulignant que déjà 2 des  5 appréhensions formulées s'étaient manifestées à savoir la coulée de boue dans le garage du sous-sol et l'amorce de glissement de terrain à l'amorce de la pente jardins privatifs-jardin commun. Il rappelait également les manquements graves du promoteur à ses obligations en matière d'espaces verts et plantations. En bref il insistait pour que le syndic "intervienne rapidement et énergiquement auprès du promoteur".


Dans son courrier du 11 février (LRAR) le syndic après avoir souligné " Vous n'avez pas tenu compte des remarques faites par Mr PERALTA dans son courrier du 28 janvier... " concluait ainsi " Nous vous mettons en demeure de réaliser les travaux dans les règles de l'art et de tenir compte de nos remarques "
La réponse du promoteur (LRAR) vaut son pesant d'or nous vous la livrons in extenso.   

                        
Nous accusons réception de votre courrier recommandé du 11 février qui a retenu toute notre attention et que nous transmettons à notre service technique représenté par Mrs MILITON et VALLELIAN
 .
Vous nous joignez copie d'une lettre de Mr PERALTA qui ne nous semble pas avoir les qualités requises de Maître d'Oeuvre, sauf à nous faire parvenir ces diplômes, pour diriger nos travaux.
Nous sommes d'accord pour que les travaux soient réalisés dans les règles de l'art et non selon les règles de Mr PERALTA.
             J.C. DUMAIS           J.P. MILITON





Puisque rien n'a bougé depuis ce courrier d'anthologie il faut en conclure que ces photos illustrent les règles selon DUMAIS et son staff technique.
Dans un souci d'objectivité pour notre prochain article nous avons rendez-vous avec Roger PERALTA qui nous explicitera quelles sont ses propres règles que le promoteur rejette.

 

     LE SAVOIR-FAIRE DE PARIS PROMOTION: DE LA BELLE OUVRAGE!  

Partager cet article

Repost 0
Published by Roquelio - dans VEFA
commenter cet article

commentaires

Nicolas 26/03/2008 18:43

Avec un tel mépris de la réalité de la part du promoteur, on a bien la preuve qu'aucun arrangement à l'amiable n'était possible!Une question d'ordre général : l'organisation de non-solvabitlité relève du pénal, je crois. Ce qui conduirait, en cas de condamnation, à, par exemple, une saisie des biens sur les personnes physiques...

Roquelio 01/04/2008 20:31



Oui vous avez raison on ne jouerait plus dans la même cour.
Mais notre objectif fondamental est de contraindre le promoteur à respecter ses engagements: de lui-même (ce que nous ne croyons pas), à  travers ses garants (assurances) ou encore
l'amener à nous verser des indemnités (les deux derniers points ne sont pas incompatibles). Nous sommes enclins à penser que notre pression sur lui et les collectivités territoriales, notre
détermination ont contribué à un revirement de sa part puisqu'il a déjà versé 5.000 euros et annonce le versement du solde de 20.000 euros pour la seconde quinzaine d'avril. Vous pouvez être
certain que nous suivons avec intérêt l'évolution de la situation et que nous sommes prêts à changer de stratégie si le besoin s'en faisait sentir.



Présentation

  • : Victimes de PARIS PROMOTION et du groupe SARRAIL
  • Victimes de PARIS PROMOTION et du groupe SARRAIL
  • : A NOISY-LE-SEC ce promoteur a eu le culot de livrer des appartements avec de graves lacunes de sécurité. Condamné par astreinte puis par le juge d'exécution et en appel il s'obstine: ni VERSEMENT ni levée des RESERVES. A VILLETANEUSE les accédants ont attendu plus de 3 ans leur maison livrée avec de nombreuses non-façons et malfaçons comme à CHEVILLY-LA-RUE, IVRY-SUR-SEINE.Un danger plane sur les programmes en cours: DAVOUT, LA COURNEUVE, EPINAY, TAVERNY, MONTMAGNY, TREMBLAY et SEPTEMES
  • Contact

Pour nous joindre

rogermartine93@orange.fr         09 61 20 78 85
 

Vous souhaitez être averti de la parution d'un nouvel article: ABONNEZ-VOUS (cartouche à droite de votre écran) 

PLUS d'informations? Consultez nos liens 

Rechercher Un Mot

Hommage à ma mère MARIA


 



Ce bandeau est un hommage à Maria, ma mère, qui m'a transmis un bien bel héritage: LA LUTTE POUR LA DIGNITE

 

Archives

Pour nous joindre

rogermartine93@orange.fr          09 61 20 78 85