Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 10:17

Avant de présenter les attendus du jugement nous allons d'abord rappeler le contexte, puis mettre en exergue les manoeuvres dilatoires éculées pour tenter d'échapper à la justice.

UN BREF RAPPEL HISTORIQUE

Rappelons que le programme immobilier "Les Terrasses de Notre-Dame" portait sur 40 villas et qu'une première tranche devait contractuellement être livrée au cours du 1er trimestre 2009.
Devant la situation inquiètante (retard considérable, gestion calamiteuse du chantier, nombre inconsidérable de désordes et malfaçons, incohérence des appels de fonds en regard de l'avancement des travaux), les copropriétaires se sont regroupés en association pour se faire entendre collectivement des promoteurs. N'obtenant aucun résultat tangible, ils ont été contraints d'engager une procédure judiciaire entraînant des frais de justice importants.
Début 2009 une action en référé (d'heure à heure) est engagée pour obtenir la désignation d'une mission d'expertise judiciaire. Décision obtenue mais engendrant encore de nouveaux frais.
Pour tenter d'échapper à la justice, PARIS PROMOTION et ses satellites déménagent "à la cloche de bois". C'était sans compter sur la solidarité active de toute une région qui a permis de les retrouver dans une nouvelle structure pour, sans vergogne, commercialiser la suite du programme avec, comble d'irrespect et d'immoralité, les mêmes documents utilisés pour abuser leurs premières victimes. Le chantier est bien sûr à l'abandon servant de dépotoir et de lieu d'approvisionnement.
Le rapport des experts est accablant puisque la démolition de plusieurs pavillons est préconisée.
C'est dans ce contexte qu'il faut situer l'audience du 9 Février 2010 dont la décision a été publiée le 26 février 2010.

DES MANOEUVRES DILATOIRES DISCREDITEES

Les parties en présence:
DEMANDEURS:
  ♦ 23 copropriétaires             
DEFENDEURS:
♦ S.C.I. TERRASSES DE NOTRE-DAME
♦ S.A.R.L. GROUPE SARRAIL (gérant de la SCI)            
♦ S.A.R.L. PROMOTIS PROVENCE
♦ GROUPEMENT FRANCAIS DE CAUTION (garant extrinsèque d'achèvement)

Dernières conclusions:
DEMANDEURS: mise en oeuvre de la garantie d'achèvement et condamnation solidaire des promoteurs à 25 000 € de dommages et intérêts et 2 000 € au titre de l'article 700 à chaque acquéreur.
DEFENDEURS:
♦ GROUPEMENT FRANCAIS DE CAUTION demande que le promoteur ne soit pas déclaré défaillant et de débouter les demandeurs de leurs réclamations.
♦ S.C.I., GROUPE SARRAIL, PROMOTIS PROVENCE demandent la mise hors cause de la S.A.R.L. PROMOTIS PROVENCE, de constater que la S.C.I. TERRASSES DE NOTRE-DAME n'est pas défaillante et de débouter les demandeurs.

Comme à l'accoutumée et quelques soient les programmes et leurs avocats, le promoteur  fait preuve de mauvaise foi et assène ses "vérités" plutôt que des arguments et preuves. Ainsi dans ses dires, selon lui la mise en cause et le maintien dans la procédure de PROMOTIS PROVENCE serait "sans intérêt ni fondement". Cela ne convainc pas du tout le tribunal qui relève que la brochure publicitaire mentionne à plusieurs reprises son nom (ceci est confirmé par les reportages télévisuels). Cette même société adresse plusieurs courriers au maire de SEPTEMES-LES-VALLONS pour lui rappeller ses pouvoirs de police. UN COMBLE! C'est également à elle que l'architecte adresse sa note d'honoraires. A travers ces exemples on est en droit de se poser l'utilité de ses sociétés écrans "co-contractantes". En passant signalons que le gérant de PROMOTIS PROVENCE n'est autre qu'Hervé LOQUET en bonne place dans la hiérarchie financière de PARIS PROMOTION. DE QUOI SONGER A DES COMPLEMENTS D'ENQUETE! NON!
Le promoteur indique "avoir procédé à une  reprise du chantier notamment sous la direction d'un certain Monsieur TRIC embauché par le groupe SARRAIL en date du 12 novembre 2009". Toutefois ni le contrat de travail ni le moindre bulletin de salaire n'ont été fournis pour accréditer ces affirmations!
Au cours de cette audience et à travers le rapport d'étape des experts nous avons confirmation de ce que nous savions déjà: choix des entreprises par le promoteur sans concertation sur le seul critère du prix moins-disant exit les critères de solidité, de capacité et de valeur technique; difficultés de paiement, succession de plusieurs entreprises notamment sur le gros oeuvre. Souvenez-vous les dirigeants de PARIS PROMOTION s'étaient offusqués lorsque nous avions osé mettre en cause leur savoir-faire! Et aussi lorsque nous avions dénoncé leur mise en scène. Nous avons également à maintes reprises dénoncé la propension de PARIS PROMOTION à ne pas respecter ses engagements oraux ou même écrits, de nouveaux témoignages nous parviennent dans ce sens: c'est de plus en plus avéré QUESTION CONFIANCE, MEFIANCE, MEFIANCE.
Voir nos articles de janvier et février 2008 et ceux de la catégorie Procédures: PARIS PROMOTION pour la censure
 

LES DECISIONS DU JUGEMENT


♦ rejette la fin de non recevoir tirée du défaut de qualité soulevée par PROMOTIS PROVENCE
♦ condamne le GROUPEMENT FRANCAIS DE CAUTION à mettre en oeuvre la garantie d'achèvement en procédant ou faisant notamment procéder à l'achèvement des constructiond des 23 acquéreurs
     * dit qu'il lui appartiendra d'abord de justifier avant le 15/06/2010, sous astreinte provisoire de 1 000  € par jour de retard et par villa concernée, pendant une durée de 6 mois, de la réalisation des missions suivantes de maîtrise d'oeuvre:
          - études préliminaires (PRE)
          - avants projets sommaire et définitif (APS, APD)
          - projet de conception générale (PCG) avec mise au point d'un C.C.T.P.
          - assistance à la passation des marchés de travaux (ACT)
      * se réserve la liquidation de l'astreinte
♦ condamne in solidum la S.C.I. TERRASSES DE NOTRE-DAME, la S.A.R.L. GROUPE SARRAIL et la S.A.R.L. PROMOTIS PROVENCE à payer à chacun des acquéreurs:
   1° 12 000 € à titre de provision à valoir sur les dommages et intérêts pou préjudices matériel et moral,
    2° 1 000 € au titre de l'article 700 du Code de Procédure Civile
♦ ordonne l'exécution provisoire
♦ déboute les parties de leurs autres demandes
♦ condamne le GROUPEMENT FRANCAIS DE CAUTION , la S.C.I. TERRASSES DE NOTRE-DAME, la S.A.R.L. GROUPE SARRAIL et la S.A.R.L. PROMOTIS PROVENCE aux dépens.  
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Roquelio - dans Procédures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Victimes de PARIS PROMOTION et du groupe SARRAIL
  • Victimes de PARIS PROMOTION et du groupe SARRAIL
  • : A NOISY-LE-SEC ce promoteur a eu le culot de livrer des appartements avec de graves lacunes de sécurité. Condamné par astreinte puis par le juge d'exécution et en appel il s'obstine: ni VERSEMENT ni levée des RESERVES. A VILLETANEUSE les accédants ont attendu plus de 3 ans leur maison livrée avec de nombreuses non-façons et malfaçons comme à CHEVILLY-LA-RUE, IVRY-SUR-SEINE.Un danger plane sur les programmes en cours: DAVOUT, LA COURNEUVE, EPINAY, TAVERNY, MONTMAGNY, TREMBLAY et SEPTEMES
  • Contact

Pour nous joindre

rogermartine93@orange.fr         09 61 20 78 85
 

Vous souhaitez être averti de la parution d'un nouvel article: ABONNEZ-VOUS (cartouche à droite de votre écran) 

PLUS d'informations? Consultez nos liens 

Rechercher Un Mot

Hommage à ma mère MARIA


 



Ce bandeau est un hommage à Maria, ma mère, qui m'a transmis un bien bel héritage: LA LUTTE POUR LA DIGNITE

 

Archives

Pour nous joindre

rogermartine93@orange.fr          09 61 20 78 85